[Re]frsh #22 | Taux de rebond et statistiques : le tracking au poil !
51455
post-template-default,single,single-post,postid-51455,single-format-standard,qode-core-1.1,ajax_fade,page_not_loaded,,brick-ver-1.11, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,fade_push_text_top,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
Refrsh22

[Re]frsh #22 | Taux de rebond et statistiques : le tracking au poil !

Tout a été mis en œuvre pour que vos outils digitaux soient les plus performants possibles. Pour vous en assurer, il convient de mettre en place des outils de tracking qui vont vous permettre de suivre leur fréquentation et le comportement des internautes.

 

On passera rapidement sur les réseaux sociaux qui ont leur propre logique. Vous pouvez à minima les évaluer en suivant l’évolution de vos likes ou autres abonnements. Vous pouvez aussi utiliser des logiciels capables de recueillir les conversations autour de votre marque en vue de les analyser et d’ajuster vos contenus.

 

En revanche, en ce qui concerne votre site, il est possible de vous appuyer sur les ressources du plus fameux des outils de tracking : google analytics. Il s’agit d’une interface d’analyse ultrapuissante, sorte de méga boîte à outils digitale, qui vous délivre toutes sortes de statistiques. Certaines sont incontournables. À commencer, par exemple, par le non moins fameux taux de rebond.

Grâce à lui, vous allez d’abord mesurer l’efficacité de votre page d’accueil. S’il est satisfaisant, c’est-à-dire, s’il vous confirme que les internautes restent sur cette page et qu’ils ne la quittent que pour continuer leur visite, vous pouvez respirer. Sinon, rien n’étant figé, il vous faudra procéder à quelques aménagements. Vous pouvez également identifier les mots utilisés lors des recherches, tracer le parcours des internautes et vérifier qu’ils ont bien le comportement recherché, et bien plus encore.

 

Bref, avec tous ces indicateurs, vous bénéficiez d’un outil d’aide à la décision des plus utiles. Des plus utiles et des plus accessibles. Il vous suffit de demander à votre agence une manipulation qui consiste à mettre le bon code au bon endroit et une formation pour apprendre à l’utiliser.