Haut, SEO

SEO - Illutration Isometric

Le SEO c’est le vrai tube de l’été dans l’univers de la communication digitale. Ce n’est pas nouveau mais c’est encore plus vrai aujourd’hui.

Pourquoi ? Parce qu’il faut bien comprendre que le référencement naturel doit non seulement être l’une des composantes d’une bonne stratégie digitale mais qu’il doit en plus, lui-même, répondre à une stratégie de contenu spécifique pensée sur le long terme. La fameuse double lame : la première attire les clients, la seconde les fidélise. Et c’est à ce prix que votre ROI sera plus rémunérateur. Quelles sont les bonnes pratiques en 2020 ? Tour d’horizon.

Proposer du contenu premium

Actuqualité

Made in Qualité.. cet ancien slogan des années 2000 est plus que jamais d’actualité. Vos contenus doivent séduire, c’est essentiel, mais ils doivent aussi être originaux. Séduire, évidemment, on comprend pourquoi. Pour capter l’attention des internautes et les inciter à aller plus loin avec vous.

Cela signifie qu’il faut donc proposer un vrai récit avec de la matière susceptible de faire mouche. Cela demande de la réflexion et de la précision. Avec une farouche détermination à éviter l’eau tiède et la langue de bois. Et un enthousiasme tout aussi farouche à produire des contenus originaux. Originaux, car le principal ennemi de Google reste la duplication. Le copier-coller ça ne marche pas. Au contraire, l’effet est dévastateur.

Vidéo, visez haut

Elle est au cœur de notre sujet. En effet, 72 % des utilisateurs déclarent préférer la vidéo pour découvrir un produit ou un service. Et parmi ces 72 %, la grande majorité avoue passer plus de temps sur les sites qui en hébergent. Plusieurs raisons à cela. Elle permet de rendre vos propos plus accessibles et plus mémorisables, d’installer une plus grande proximité entre vous et votre visiteur, de nouer des liens plus forts, dans la durée.

Ce gain de temps est du pain béni pour votre référencement car Google en déduit que vos contenus sont intéressants. Sans compter que les vidéos se partagent plus spontanément sur les réseaux sociaux. Un tel effet boule de neige, pour peu qu’il se produise, attirera forcément l’attention des moteurs de recherche à condition d’avoir fait l’effort de référencer correctement votre support.

Choyer l’expérience utilisateur

Marier SEO et UX

C’est avéré, l’algorithme Google prend désormais en compte la requête sur le moteur de recherche ainsi que l’expérience utilisateur qui en découle. Cette capacité à évaluer le parcours de l’internaute lors de sa découverte d’un site web, de la première visite jusqu’à la première action en sa faveur, doit donc conditionner votre approche stratégique. Associer expérience utilisateur et SEO le plus en amont possible contribue fortement à optimiser le positionnement de votre outil sur Google.

La vitesse de chargement

La vitesse de chargement reste déterminante quand on sait que la plupart des internautes quitte un site si une page met trop de temps à s’afficher. Et l’on ne parla pas là de secondes mais de dixièmes de secondes. Cela participe de la qualité de l’expérience utilisateur. Et c’est valorisé par Google.

Mobile first et responsive design

Plus que jamais l’expérience utilisateur a lieu majoritairement en mobilité, sur tablette ou smartphone. Il faut donc, à minima, concevoir un site responsive dont les versions mobiles et sédentaires doivent être mûrement réfléchies. Il est même tout à fait conseillé d’aller plus loin en partant sur des conceptions différenciées, parallèles. N’oublions pas qu’avec son index mobile-first, Google prend d’abord en compte le comportement de votre site mobile. Plus il est performant, mieux il est référencé.

Article Frsh – Les 4 piliers du SEO

Champ de patates sémantiques

Des mots aux expressions clefs

Si votre capacité à proposer des contenus qualitatifs et une expérience motivante conditionne votre succès, la performance de votre référencement naturel dépend aussi pour beaucoup de l’efficacité de vos mots clefs.

Leur sélection doit donc rester une de vos priorités. Mais si vous voulez vraiment que Google vous rende plus visible, il vous faut désormais prendre en compte le concept de longue traine. Autrement dit, vous ne pouvez plus vous appuyer sur un ou deux mots-clés liés à votre secteur d’activité, vous devez intégrer des mots et expressions issus du champ sémantique qui caractérise votre entreprise et son expertise. C’est indispensable pour positionner vos contenus sur des requêtes plus longues, plus subtiles et plus proches de votre métier.

Bring backlink

La plus grande des qualités des backlinks, c’est qu’ils favorisent votre référencement pour pas cher. Les moteurs de recherche en sont friands, voire très friands.

Quelques précautions doivent pourtant être prises. Tout d’abord, il vous faut cibler des sites de qualité (être référencé sur un site poubelle reste une erreur courante). Vous devez aussi veiller à privilégier votre univers.

Encore un point, construisez les liens en y insérant les mots-clés sur lequel vous souhaitez capitaliser. C’est plus efficace et ça ne vous prendra pas plus de temps.

La voie de la voix

La recherche vocale impacte de plus en plus la formulation des requêtes. Les derniers chiffres le démontrent, elle représenterait 20 % des recherches. Il ne s’agit pas encore d’une lame de fond mais il est probable que ce n’est qu’une question de temps. Entre la généralisation des assistants vocaux et l’amélioration de leur efficacité, nulle doute que le phénomène va s’amplifier. Comme évoquer plus haut, c’est le langage naturel qui prime dans ce type de recherche. Donc, si vous avez bien fait votre travail en amont, vous devriez déjà être dans le vrai.

Article Frsh – Comment référencer mon contenu ?

Réseaux sociaux

Certains en doute mais, oui, les réseaux sociaux ont une influence sur votre SEO. Si les vôtres sont bien faits, ils génèrent du trafic sur votre site. Et si vous avez des visites supplémentaires, vous optimisez votre référencement naturel  ! CQFD. Pour un maximum d’efficacité, soyez originaux et réguliers. C’est à ce prix que vous pourrez améliorer image et notoriété.

Article Frsh – Les réseaux sociaux, pourquoi les développer ?

Bien entendu, toutes ces actions, pour essentielles qu’elles soient, n’en demandent pas moins temps et talents. Des denrées pas toujours faciles à trouver. Ni en interne, où la perle rare est… rare, ni auprès des multiples prestataires qui ont inondé le marché. Pour faire le meilleur choix possible et démarrer une action de fond, testez-nous…

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Contactez-nous !