Écrire pour le web  : demandez le programme !

Écrire pour le web

Le contenu est essentiel pour bien référencer votre site Internet, nous vous l’avons déjà dit, mais il ne suffit pas car il faut faire comprendre aux moteurs de recherche la sémantique de votre site, autrement dit, les mots clés et dérivés.

Cela permettra à Google de positionner vos pages en fonction des mots clés.

Les bases

Reprenons, il faut tout d’abord rédiger  ! Et, dans ce but, nous allons faire un tour du côté de l’écriture journalistique  ? Pourquoi  ?

Pour au moins 4 raisons :

  • Il s’agit en premier lieu d’une technique qui consiste à choisir la bonne information et à se débarrasser du superflu.
  • Ensuite, elle recherche l’efficacité. Comment faire simple quand c’est compliqué, comment se faire comprendre en quelques mots, quelques phrases percutantes.
  • Elle sait maintenir l’attention du lecteur. Par des relances, des clins d’œil, des coups d’éclat.
  • Elle sait aussi comment allier le texte à d’autres vecteurs pour enrichir son propos.
Connaitre son client

Les spécificités du web

Elles se situent à plusieurs niveaux  : spécificité du support, nomadisme et volatilité, expérience utilisateur, SEO, landing page, ROI, authenticité…

La spécificité du support

Petit exemple  : écrire les informations-clés au-dessus de la ligne de flottaison peut sembler évident. Eh bien, les sites qui s’affranchissent de cette contrainte sont nombreux. Vérifiez si vous avez un doute.

La volatilité du lecteur

C’est à première vue un obstacle sérieux. Pour l’intéresser mieux vaut bien le connaître. En avoir un portrait robot fiable, qui en dise suffisamment sur lui pour guider la rédaction. Deux sources principales sont à prendre en compte  : les données online et offline. C’est une mine d’or pour vous nourrir et vous orienter.

L’expérience utilisateur

Penser UX quand on rédige pour le web est une nécessité absolue. Pour cela, mieux vaut savoir où l’on va emmener son lecteur, avec quelles ressources  ? C’est la base de l’UX writing. Ceci vous permet de le guider en douceur, de l’accompagner avec discernement tout en répondant à ses attentes…

SEO

Les contraintes du référencement sont bien évidemment à prendre en compte. Hiérarchisation de l’information, mots clefs, mots de relances, phrases courtes, contenus fournis, liens internes et externes… En ce qui concerne les mots clefs, une étude sémantique sera bien utile.

Landing page

C’est votre but ultime. L’expérience proposée a un but  : transformer votre internaute en client.

ROI

Il faut observer l’évolution d’un certain nombre de données  : fréquentation des sites, réseaux sociaux, taux de rebond, achats on et offline.

Authenticité

Quand on rédige, même si l’objectif de la démarche reste un objectif commercial, il faut privilégier la sincérité. Le bling bling, la cosmétique, les froufrous… ça ne passe pas, et c’est assez risqué.

Rédaction d’une actualité  :

  • Un titre court et accrocheur
  • Une url courte en adéquation
  • Des images bien nommées
  • Un chapô servant d’introduction
  • L’article doit être découpé en autant de paragraphes que de messages et ponctuer de mots en gras
  • Une conclusion
  • Placer des liens internes et externes en correspondance avec le contenu de l’article
  • Un appel à l’action : « vous aimerez certainement cet article aussi » ou « cet article vous a plu ? Inscrivez-vous à la newsletter pour n’en rater aucun »

Les balises

Les balises correspondent à des éléments du code HTML d’une page web. Elles sont une partie intégrante de la composition de la page puisqu’elles permettent de mettre en forme et de structurer les contenus.

balises html

Optimisez vos balises pour être sûr d’être bien compris !

Balise Meta description

  • 160 caractères maximum
  • Donne envie à l’internaute de cliquer sur le lien

Rich Snippets (extraits enrichis)

  • Reprend le nom de l’entreprise et du produit consulté
  • Tarif, services et avis

Balise Title

  • 70 caractères maximum
  • Reprend le nom de l’entreprise
  • Se réfère au contenu
  • Mots clés pertinents
  • Descriptif explicite

Balise alt

  • Nom de l’image lu par les moteurs et les personnes ayant une déficience visuelle
  • Reprend le nom de l’entreprise
  • Pour bien rendre compatible cette balise, écrivez le nom de l’image en minuscule et sans caractères spéciaux ni accents

Titres H1/H2/H3/H4

  • Intégrez des mots clés dans les titres
  • Évitez les mots valises comme « historique »
  • Utilisez par exemple « Société, une histoire dans le domaine secteur d’activité »

Maintenant vous avez toutes les armes pour bien rédiger sur votre site Internet, si vous manquez de temps et/ou d’expérience, vous pouvez toujours faire appel à notre pool de rédaction pour le web…

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Contactez-nous !